• amateursportif

Team A.S : Pauline Salies en pleine renaissance



La sociétaire du Savigny Senart Athlétisme a le sourire. En effet après une année galère, pas épargnée par les blessures, la hurdleuse parisienne revit. Etant blessée durant la saison hivernale, l'objectif été clair un podium, les championnats de France Espoir en plein air. Pauline se présentait avec le deuxième temps des engagées derrière la favorite et amie Laura Valette, entre ambition et pression, la compétition s'annonçait intéressante pour notre membre de la Team A.S. Pleine de promesse en série c'est avec quelques doutes qu'elle boucle sa demie. En championne elle prend la deuxième place, le début des bonnes nouvelles puisque cerise sur le gâteau elle est sélectionnée en Equipe de France pour les championnats d'Europe Espoir qui se dérouleront en Suède du 11 au 14 Juillet. Bravo à l'ensemble de son staff ainsi qu'à son club.



Réactions :


Pauline Salies : "J’étais venue aux championnats de France avec en tête, l’idée de faire un podium car j’avais le deuxième temps des engagées. Après les séries je me sentais plutôt bien surtout avec la chaleur j’étais satisfaite du chrono. En revanche, le lendemain après la demi finale j’ai commencé à cogiter et à stresser car le chrono n’était pas bon et je me sentais hyper fatiguée mais avant la finale je me suis dis qu’il fallait que je me remotive et qu’il fallait que j’aille chercher la deuxième place et surtout un bon chrono. Du coup avant la finale je me suis reposée et je ne me suis quasiment pas échauffée. A la fin de la finale quand j’ai vu ma deuxième place et surtout le chrono 13’’41 j’étais hyper contente et soulagée car après un an de blessures, je retrouvais enfin mon niveau, j’étais encore plus contente de faire ce podium avec Laura Valette. Je ne m’attendais pas du tout à être sélectionnée pour les Europe U23, ça a été une belle surprise quand j’ai découvert la liste le mardi après les France. J’avais comme objectif cette saison de m’y qualifier mais au vu de mon meilleur chrono de la saison j’avais perdu espoir même si plusieurs personnes me disaient d’y croire car j’étais 11ème au bilan européen. Je ne pouvais pas mieux finir mes années chez les jeunes, avec un podium et une première sélection en équipe de France."




A.S,


0 vue

© L'Amateur Sportif - 2018

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc