• amateursportif

MaskOff avec Mathilde Pedronno X Devenir championne du monde X




A.S: "Mathilde peux-tu te présenter et nous parler de ton sport?"

M.P: "Je m’appelle Mathilde Pédronno et j’ai 17 ans 1/2, je suis bretonne et très fière de l’être. J’ai commencé mon sport, le roller, à l’âge de 5 ans 1/2 et je n’ai jamais arrêté. Je pratique le roller de vitesse, comme son nom l’indique le but est d’aller le plus vite possible (sourire) je pars faire mes études à Bordeaux cette année afin d’être dans le pôle France de roller dans le but de réaliser mon rêve : devenir championne du monde!"


A.S: "C'est un sport peu connu, peux-tu nous expliquer le déroulement des différentes compétitions?"

Les compétitions vont de la coupe de Bretagne jusqu’aux championnats du monde. Nous avons des championnats de Bretagne qui nous permettent d’être qualifié aux championnats de France. Ensuite la sélection aux championnats d’Europe et du Monde se font par des sélectionneurs sur des stages prévus à cet effet. Il y a énormément de distances différentes au roller de vitesse, tout d’abord nous avons 3 championnats de France par an, un championnat sur route, un sur piste et enfin le marathon. Ce qui représente la possibilité de remporter 9 titres qui vont du 100m au 42 km."


A.S: "Mathilde peux-tu nous dire ce que tu fais de ton temps libre?"

M.P: "Entre le roller et mes études je n’ai pas énormément de temps libre mais quand j’en ai généralement je regarde un film ou je cuisine!"


A.S: "Qu'est-ce qui te plait dans le Roller?"

M.P: "Ce qui me plaît dans le roller c’est la sensation de vitesse et l’adrénaline que cela procure. Egalement la joie qu’on l’on ressent quand on a atteint nos objectifs, l’euphorie de la gagne. J’adore devoir aller chercher la gagne avec mes tripes c’est quelque chose qui me plaît. "


A.S: "En ce moment tu es sur quelle série?"

M.P: "J’ai pris le temps durant cet été de me refaire la série Prison Break, je suis admirative de l’intelligence de cette série."


A.S: "Quels sont tes objectifs à court et moyen terme?"

M.P: "Pour cette année mes objectifs sont de faire championne de France pour ma 1ère année dans la catégorie reine : senior. J’aimerais également pouvoir accrocher un podium aux championnats d’Europe et un top 5 mondial. "


A.S: "Peut-on faire carrière dans le Roller?"

M.P: "En France, c’est très compliqué de faire carrière dans le roller. C’est possible mais pas sur du très long terme. Il faut des sponsors béton dans le monde du roller et même à côté lorsque c’est possible, comme les parents par exemple. Sans eux je n'en serais jamais là aujourd’hui."


A.S: "Tu sembles avoir beaucoup de qualité mais cites-nous quelques défauts?"

M.P: "Je n’aime pas perdre. C’est un vilain défaut mais aussi une force. Je travaille dessus depuis 1 an maintenant car cela peut me faire défaut sur un championnat. Effectivement il faut savoir rebondir après une défaite afin de repartir pour la course suivante sans y laisser de l’énergie dépensée pour rien."


A.S: "En terme de charge d'entrainement, que cela représente pour une athlète de ton niveau?"

M.P: "En terme d’entraînement, on s’entraîne presque tous les jours cela dépend du programme mais généralement on fait du roller du lundi au vendredi en réalisant des séances de foncier, des séances durs et des séances de sprint. Ensuite le week-end c’est foncier en vélo ou course à pied."


A.S: Ou se situe le niveau de la France sur le plan international?

M.P: "La France est dans le top 5 mondial voire le top 3 cela dépend des générations."


A.S: "As-tu un sportif et ou une sportive qui t'inspire?"

M.P: "Oui alors dans le monde du roller une personne m’inspire beaucoup c’est Gwendal Le Pivert, un sprinteur français champion du monde. Sa prestance et sa manière d’être sur les rollers m’impressionne. Il a le style et la manière de gagner.

Autrement je suis aussi inspirée par Teddy Riner, l’invincible. Je ne l’ai jamais vu perdre depuis que je le suis et je trouve ça exceptionnel."


A.S: "Ton acteur préféré? "

M.P: "Leonardo Di Caprio dans Inception."


A.S: "Si je te dis JO...tu me réponds?"

M.P: "J’espère voir le roller au JO 2024 à Paris, c’est un rêve de toute petite qui deviendrait réalité dans mon pays, cela serait grandiose."


A.S: "Aimes-tu lire?"

M.P: "Non je ne suis pas passionné de lecture."


A.S: "Quel est à ce jour ton plus beau souvenir sportif? Et à contrario ta plus grosse déception"

M.P: "C’est drôle mais c’est à la fois mon meilleur et mon pire souvenir. Ce sont mes championnats d’Europe de l’année passé où j’ai gagné 2 titres individuels et 1 en équipe. J’étais très contente car je les ai partagés avec mon entraîneur, mes meilleures amies ainsi que ma famille. C’était vraiment un aboutissement de toute l’année, de terminer comme ça mais j’ai du m’arrêter en raison d'une blessure et je n’ai pas pu terminer ma semaine de championnats d’Europe."


A.S: "Ton plat préféré?"

M.P :"Difficile de répondre j’aime un peu tout mais on peut dire les crêpes en tant que bonne bretonne (rire)."


A.S: "Tu viens de rentrer dans la Team AS que cela représente pour toi?"

M.P: "J’espère grâce à cela faire connaître le roller auprès de plus de personne, le médiatiser et sensibiliser sur la qualité de notre sport. C’est une chance pour moi d’être dans la team AS."


A.S: "Le mot de la fin pour toi…"

M.P: "Merci à la Team AS de m’avoir pris et à très bientôt!"




A.S,

47 vues

© L'Amateur Sportif - 2018

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc