• amateursportif

MaskOff avec Eva Dourthe X Après la ceinture de l'EBD 4 visez plus-haut X



A.S : "Bonjour Eva, pour commencer félicitation pour ta ceinture. Pourrais-tu te présenter auprès de nos lecteurs?"


E.D : "Merci Beaucoup. Alors j’ai 31ans, je suis originaire de Charente Maritime, je suis militaire dans la Marine Nationale. J’ai débuté le judo à l’âge de sept ans, j’en ai fais durant 17ans. Ensuite j’ai fait cinq ans de rugby, deux ans de Jiu Jitsu Brésilien et cela fait maintenant deux ans que je fais du MMA."


A.S : "Peux- tu nous parler de ta discipline et nous expliquer ton choix de pratiquer le MMA?"


E.D : "Le MMA est un mix de tous les sports de combat. En fait ce sport me fait rêver depuis toujours. Lorsque je le regardais à la télé, j’étais totalement fan et impressionnée par ce que les combattant(e)s faisaient et un jour j’ai décidé de me lancer et d’essayer."


A.S : "Quels sont tes objectifs de carrière? Les organisations qui te font rêver?"


E.D : "Mes objectifs sont de combattre au plus haut niveau et d’inspirer des personnes. Les organisations qui me font rêver sont l’UFC bien évidemment et le Bellator."


A.S : "As-tu un sportif ou une sportive qui t'inspire?"


E.D : "Oui, c’est Cyborg, j’aime beaucoup sa façon de combattre, sa détermination et son état d’esprit."


A.S : "A quel rythme s'entraîne une athlète de ton niveau? Peux-tu nous décrire une semaine d'entraînement par exemple?"


E.D : "Je m’entraine six jours sur sept. Le matin préparation physique et le soir entrainement spécifique MMA (sol, boxe, MMA, lutte…)."


A.S :"Peux- tu nous présenter ton staff et leur fonction?"


E.D : "Tout d’abord, il y a Johnny Frachey, mon entraîneur principal, qui m’a transmis cette passion pour le MMA. D’autres personnes m’entraînent également comme Peter Ligier, Freddy Lepine, Shadowludo Dandine…Ensuite mon staff se compose de :

Xavier Barbier : mon préparateur physique

Anthony Bottero : mon ostéopathe.

Laurent Rocco : mon préparateur mental.

Sébastien Laurent : mon manageur.

Je souhaite ajouter également mes sponsors qui jouent un rôle très important au quotidien. Il y a BOA, Elite Shop Nutrition, Hexagone Vert et Manor of Skin."


A.S : "Que penses-tu du faible nombre de pratiquante dans le MMA?"


E.D : "Je pense que cela s’explique parce qu’il y a encore trop d’apriori sur les sports de combat (sport pour les hommes, trop violent...) Et on ne va pas se le cacher, il y a encore beaucoup de matcho dans ce monde. De plus certaines femmes ont peur du contact physique avec un homme, elles ont peur de se faire mal ou d’avoir le nez de travers lol."


A.S: "Tu remportes la ceinture dans une belle organisation qui est l'EBD en Co Main-Event, c'est une super promotion pour le MMA féminin? Il y a une vraie volonté de mettre en lumière les combattantes?"


E.D : "Oui c’est une belle promotion, même si l’organisation est encore récente, elle remporte de plus en plus de succès par sa qualité au niveau de la fight card, de son sérieux et de l'investissement de ces organisateurs. La preuve, au dernier EBD la salle était pleine.

Oui en effet, je pense que leur volonté est de mettre en lumière les combattantes car ils savent que le public aime ça et qu’en générale elles font de beaux combats."


A.S : "Vivre du MMA pour une sportive de ton niveau est-ce compliqué? Quelles solutions pourraient-ont apporter?"


E.D :"Oui c’est très compliqué, c’est même impossible je pense. Sinon il faudrait avoir suffisamment de sponsors qui financent tous les mois les combattantes."


A.S : "Le nombre de pratiquant en MMA ne cesse d'augmenter, nos fighters français sont très performant mais toujours pas de signe du ministère des sports, comment l'expliques-tu?"


E.D : "C’est purement politique! Ils cherchent des excuses pour éviter que le MMA soit légalisé en France car il y aurait trop de fédérations comme le judo qui perdraient de licenciés."


A.S : "N'est-ce pas frustrant de toujours se déplacer à l'étranger et ne pas pouvoir combattre dans son propre pays?"


E.D : "Si c’est un peu frustrant parce que notre entourage ne peut pas toujours venir nous voir. De plus, le fait que cela ne soit pas légaliser en France, ne nous permet toujours pas d'être pris au sérieux et surtout de pouvoir jouir réellement d'un statut professionnel."


A.S : "Revenons à l'octogone, si tu devais me citer trois qualités mais également trois défauts que dirais-tu?"


E.D : "Pour mes trois qualités : Combative/ A l’écoute de mon coach/ Les amenés au sol et pour mes trois défauts : Ma boxe/ J'use trop d’énergie contre la cage/ Je réfléchis trop."


A.S : "Que dois-tu travailler pour encore progresser?"


E.D : "Ma boxe principalement."


A.S : "Parles-nous de la part que prend la préparation mentale dans ton approche du combat?"


E.D : "Oula ! Je fais énormément de préparation mentale, sur la confiance en soi, l’imagerie mentale, la relaxation. A l’approche d’un combat, je dois faire environ 2 à 3 séances par semaine."


A.S : "On constate un vrai effet de mode MMA en France, quels conseils en tant que professionnelle donnerais-tu aux jeunes qui rêvent de devenir les futurs stars de l'UFC?"


E.D : "Les conseils que je peux donner, sont de croire en soi et de se donner les moyens pour y arriver. Etre discipliné et assidu aux entrainements, faire preuve de patience car le travail finit toujours par payer. Soyez respectueux et faites preuve d'humilité."


A.S : "Peux-tu nous donner quelques infos sur les prochains événements ou on pourrait te retrouver?"


E.D : "Pour le moment je n’ai aucune info sur un prochain évènement, je suis patiente…"


A.S : "Le mot de la fin pour toi…"


E.D : "RESPECT... HUMILITE… DISCIPLINE… Dans le sport comme dans la vie…"



Page facebook pro : https://www.facebook.com/Eva-Dourthe-Pro-1400818249993093/



A.S,



© L'Amateur Sportif - 2018

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc