• amateursportif

Mael Brunel : J'ai envi de briller cet été je serais pratiquement à domicile


A.S : "Bonjour Mael, peux-tu te présenter?"

M.B : "Bonjour je m’appelle Maël Brunel, j’ai 22 ans, et je suis en fac de sociologie à Saint Étienne. Je fais de l’athlétisme depuis 2014, je suis spécialisé dans le sprint court (60, 100, et 200 mètres). Je suis licencié depuis cette année au club athlétique du Roannais, après avoir été licencié depuis mes débuts au SA Montbrison. Je suis entraîné par Benjamin Dubois. "


A.S : "Quels vont être tes objectifs pour la saison estivale?"

M.B : "Mes objectifs pour la saison estivale 2019 sont de battre mes records personnels sur 100 m (10.58) et 200 mètres (21.28) et de briller lors des championnats de France élites qui auront lieu presque à domicile pour moi, à saint Étienne."


A.S : "Peux-tu nous parler de ta spécialité et ce qui te plait dans le sprint?"

M.B : "Le sprint et plus particulièrement le 100 m qui est la discipline phare de l’athlétisme, le 100 est très exigeant car il demande des qualités de puissance, de vitesse, d’explosivité. Ce qui me plaît dans le sprint c’est les sensations incroyables procurées par la vitesse en course."


A.S : "As-tu un sportif ou une sportive qui t'inspire?"

M.B : "Hors athlétisme, des sportifs comme Federer ou LeBron James sont inspirants pour leur professionnalisme, leur talent brut, leur capacité à toujours s’améliorer et l’empreinte qu’ils laissent sur leur sport depuis le début de leur carrière. En athlé, évidemment Bolt, légende vivante de l’athlétisme!"


A.S : "Selon toi, quelles sont tes qualités?"

M.B : "Je pense que mes principales qualités sont mon explosivité et ma puissance naturelle."


A.S :"Dans quel domaine dois-tu t'améliorer pour encore progresser?"

M.B :"Concernant les points à améliorer, j’ai encore pas mal de lacunes techniques, au niveau de mon placement en course et de la qualité de ma foulée."


A.S : "Quelle part prend le mental chez un sprinter?"

M.B : "Le mental prend forcément une place très importante chez le sprinter. Tout se joue sur des détails lors d’une course et il faut savoir répondre présent au bon moment, être capable d’évoluer à son meilleur niveau sur quelques secondes le jour J."


A.S : "A quoi penses-tu, une fois que tu es dans les starts?"

M.B : "J’essais de faire le vide dans ma tête une fois que je suis dans les starts, de me focaliser sur le coup de pistolet du starter pour réagir le plus vite possible. Il faut débrancher le cerveau pour être le plus efficace possible."


A.S : "Le maillot bleu te fais rêver? Que représente-t-il pour toi?"

M.B : "Le maillot bleu est un rêve pour tout athlète et c’est évidemment un objectif que je garde dans un coin de ma tête. Ça serait une grande fierté pour moi de pouvoir le porter un jour, il représente l’opportunité de pouvoir représenter tout un peuple et c’est bien sûr un sentiment de fierté très fort."


A.S : "Qu'elle est pour toi l'actuel meilleur sprinter du monde?"

M.B : "Pour moi, c’est l’américain Coleman qui est le meilleur sprinter du monde actuellement. Il représente l’avenir!"


A.S : "Peux-tu nous décrire la semaine type d'un athlète de ton niveau?"

M.B : "Le lundi, je commence la semaine par du renforcement musculaire, ppg, et du cardio. J’enchaîne ensuite par de la récupération (jacuzzi, sauna, etc..) puis je vais voir mon kiné pour faire le point sur des petits pépins physiques éventuels et les soigner, ou alors juste pour faciliter ma récupération. Je finis généralement la journée par un cours d’étirements (la souplesse, un autre de mes points faibles que je n’ai pas cité précédemment). Le mardi, j’aime bien faire un sport alternatif, je joue pas mal aux différents sports de raquette, j’aime garder ce cote ludique au moins une fois dans la semaine, ça travaille d’autres secteurs et ça m’évite de me lasser. Le mercredi, je fais une séance mixte de sprint court/ résistance vitesse. Le jeudi, séance aérobie. Le vendredi, journée off ou j’essaye de beaucoup m’étirer, de bien récupérer. Le samedi, séance de lactique et le dimanche, j’aime bien aller faire un footing lent pour me régénérer de la semaine. A ce planning, j’ajoute souvent des séances de récupérations à base de balnéo et de kiné comme le lundi quand le besoin s’en fait ressentir (douleurs ou tensions musculaires ). En période de stage, je passe généralement à deux entraînements par jour et en période de compétition, j’adapte évidemment le planning avec mon coach pour arriver dans les meilleures conditions possibles!"


A.S :"Cites-nous le plus beau moment sportif que tu es vécu à ce jour?"

M.B : "Le 4X400 féminin de Zurich 2014 avec la remontée de Floria Guei était sûrement le moment le plus fort que j’ai vécu devant ma télé en athlé!"


A.S : "As-tu des remerciements à faire et ou un message à transmettre?"

M.B : "J’aimerais remercier mon coach Benjamin Dubois pour tout ce qu’il fait pour moi et pour toutes ses installations qu’il met à ma disposition (Spa Form’up à la Charpiniere). Merci également à Emmanuelle Chazal, ma partenaire d’entraînement qui me supporte au quotidien, à mon club le CA Roannais qui me permet d’être dans les meilleures conditions possibles pour performer. Enfin merci à l’Amateur Sportif qui me soutien en m'intégrant à la Team A.S depuis cette saison, merci pour sa disponibilité et son professionnalisme."




A.S,

0 vue

© L'Amateur Sportif - 2018

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc