• amateursportif

Jonathan Clauss : Aujourd'hui c'est vrai que le regard du club, du staff, des joueurs a changé


Jonathan Clauss est un footballeur évoluant actuellement à l'Arminia Bielefeld en Bundesliga 2, arrière droit moderne il s'est révélé la saison passée en Allemagne avec des performances de grande qualités, plusieurs passes décisives et des buts sont venus étoffés ces statistiques et ne sont pas passées inaperçues, bien au contraire des écuries françaises sont venues au renseignement, citez parmi les joueurs à suivre par le très célèbre média sportif kicker, le français devra confirmer tout le bien que l'on pense de lui ce qui pourrait lui ouvrir les portes de la Bundesliga…


A.S : "Jonathan peux-tu nous donner ton ressenti sur ta 1ère saison avec l'Arminia Bielefeld?"


J.C : "Il m'a fallu 3 à 4 mois d'adaptation qui s'explique par une préparation retardée car je signe assez tard à l'Arminia. Une première partie de saison ou je découvre et apprends de mes coéquipiers, de mes coaches et du championnat de Bundesliga 2 qui demande énormément de rigueur. La deuxième partie de saison à été prometteuse, j'ai enchaîné les titularisations et je pense avoir était performant puisque j'ai été prolongé."


A.S : "Cette saison sera l'année de la confirmation, toujours plus dur à gérer comment l'abordes-tu?"


J.C : "Je l'aborde de la même manière que je l'ai terminé. Beaucoup d'application et de concentration, de la rigueur que cela soit en match ou aux entraînements et en se remettant sans cesse en question afin de continuer à progresser."



A.S : "Après un an, comment juges-tu ton intégration dans l'équipe?"


J.C : "Je dirais que c'est une intégration réussie, il y a forcément beaucoup d'attente quand tu arrives dans un nouveau club, du coach, du club, des coéquipiers mais il faut être sérieux, montrer que tu as à ta place dans l'équipe, que tu souhaites faire partie du projet. Il ne faut pas oublier que tu représentes une concurrence donc il faut se battre pour sa place et prouver, mais le climat est sain à Bielefeld, je m'entends avec tous le monde, je suis bon vivant cela doit aider (rire)."


A.S : "Sens-tu que ton statut à changer au sein du club? Le regard de tes partenaires a-t-il changé?"


J.C : "Aujourd'hui c'est vrai que je sens que le regard, de la direction de mes coéquipiers mais aussi des fans a changé. Comme je disais il y a forcément de l'attente quand on arrive dans un club, il faut prouver que tu n'es pas la par hasard et il faut que tu mérites le statut qu'on te donne. On va dire que je suis plus le petit français qui débarque de nulle part et qui doit prouver, je suis titulaire grâce à mon travail au quotidien, j'ai donc montré de belles choses mais il faut sans cesse se surpasser et rien n'est jamais acquis le football ça va vite dans les deux sens."


A.S : "Dans quelle position te sens-tu le mieux sur le terrain?"


J.C : "Pas de préférence en particulier, du moment que je joue sur le coté que cela soit en ailier ou en latéral. Après selon le poste, je n'aborderais pas le match de la même manière. en latéral avant d'attaquer je me concentre sur bien défendre, en ailier j'ai plus de liberté."



A.S : "Dans quel registre penses-tu avoir évolué et à contrario dans quel secteur dois-tu encore t'améliorer pour être encore plus performant?"


J.C : "Je pense avoir progressé défensivement, sur ma justesse dans le jeu au niveau des relances, de la dernière passe. Après honnêtement, j'ai encore une marge de progression donc le but c'est de progresser sur tous les aspects. On finit jamais d'apprendre…"


A.S : "Tu as percé sur le tard, avec du recul quel regard portes-tu sur ton parcours?"


J.C : "J'ai percé sur le tard, ma carrière est atypique mais j'ai un regard super positif sur celle-ci. J'ai rien lâché pour en arriver là, je me suis prouvé à moi-même que je pouvais y arriver. Après oui j'aurais aimé goûter à ce monde là plutôt mais je n'ai pas de regret."


A.S : "Quelles sont tes ambitions à court et moyen terme sur un plan collectif mais aussi individuel?"


J.C : "Mes ambitions à court terme c'est d'être titulaire à chaque match, collectivement garder notre invincibilité et gagner un maximum de match pour rester en course pour la montée ce qui serait dingue. Individuellement, jouer en Bundesliga garder en tête cet objectif en mettant tous les ingrédients pour le réaliser."


A.S : "On a entendu des rumeurs te concernant, peux tu nous confirmer que des clubs de standing t'ont contacté? Cela doit-être gratifiant que des belles écuries s'intéressent à toi?"


J.C : "J'ai effectivement eu des contacts avec des clubs notamment un club historique et mythique du Nord de la France qui joue la montée en ligue 2 cette saison. C'est super gratifiant et positif, cela veut dire que je suis observé et je le dois à mon travail, mais honnêtement je suis très bien à l'Arminia."


A.S : "Les supporters t'apprécie tout particulièrement comment l'expliques-tu?"


J.C : ""Peut-être parce que je suis un gars simple, je me prends pas la tête et surtout je me prends pas pour un autre. Je pense que les supporters aiment les personnes simples, qui donnent tous sur le terrain et qui sont disponibles en dehors."



A.S : "Quel message pourrais-tu transmettre à des footballeurs qui n'ont pas été gardé en centre de formation et qui rêve toujours d'être footballeur pro?"


J.C : "Le plus important c'est de garder le plaisir de jouer au foot. Les centres de formations sont formateur mai il ne faut pas rester formaté, beaucoup de footballeur qui ne sont pas gardés réussissent une carrière pro, c'est plus difficile mais il ne faut rien lâcher et se donner les moyen de réussir même si tous le monde ne sera pas pro. Mais le message c'est garder le plaisir de jouer et croyez en vous… "


A.S : "Si tu devais nous donner trois mots qui te caractérise, quel seraient-ils?"


J.C : "Ces trois mots seraient optimiste, réaliste et opportuniste."







A.S,

789 vues

© L'Amateur Sportif - 2018

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc