• amateursportif

Frank Haroche Horta : Il faudra me tuer pour me battre le 12 octobre

Frank Haroche Horta plus connu sous le nom de F2H Abdelmalik est l'un des boxeurs français comptant le plus de combat avec pas moins de six titres de championnat de France. Ne reculant jamais, toujours prêt à se battre, le boxeur lyonnais revient au devant de la scène, après ces quatre victoires en quatre combats, F2H devient challenger officiel pour le championnat de France des super welterweight. Asloum event ayant remporté les enchères, il affrontera un boxeur qu'il connait bien El Massoudi Fouad. Les deux protagonistes devraient nous offrir un explosif combat dans un derby 100% lyonnais que tous le monde attend…



A.S : "Bonjour Frank, as-tu commencé ta préparation pour ton prochain combat qui devrait avoir lieu le 12 Octobre prochain à Lyon?"


F2H : "Oui et non, je m’entretiens afin de pouvoir être opérationnel en temps voulu."

A.S : "Tu restes sur quatre victoires lors de tes quatre derniers combats, peux-tu nous en parler?"


F2H : "Ces combats étaient des combats d’entretiens face à des adversaires qui ont posés des problèmes à plusieurs boxeurs, mon dernier adversaire polonais était classé en poids moyen en EBU et EU, j’aurai dû le battre avant la limite car je lui ai infligé un knock down au quatrième round mais il a tenu et j’ai terminé mon combat aux points en gérant tranquillement mon avance."

A.S : "Te revoila dans le haut du classement en tant que challenger officiel, quelles sont tes impressions?"


F2H : "Oui! Je suis vraiment satisfait de cette place de challenger car depuis le temps que j’attendais ça de nouveau. Enfin ça y est, pour moi c’est toujours une fierté de disputer le titre national cette fois ce sera mon treizième. J’espère aller encore plus haut car je pense le mériter avec une carrière déjà bien fournie."

A.S : "Tu boxeras un adversaire que tu connais bien, chez toi à Lyon, comment aborde-t-on ce type de combat?"


F2H : "Cet adversaire est un sparring, un pote, ça va être très dur de s’affronter dans un combat avec un titre en jeu mais c’est la difficile loi du sport alors… "

A.S : "Tu as aujourd'hui 39 ans, on te sens toujours aussi motivé, quel est ton objectif?"


F2H : "Rempoter un titre dans une fédération majeure, j’avais des rêves on me les a enlevé car mon franc parlé dérange!"

A.S : "Le combat a été remporté aux enchères par Asloum Event, il devrait-être retransmis en direct sur RMC Sport, c'est une superbe nouvelle pour toi et la boxe lyonnaise non?"


F2H : "Pour moi en tous cas c’est une très bonne nouvelle et je tiens à remercier Asloum Event ainsi que Mehdi Lafifi pour leur engagement car s’il n’avaient pas été là, le championnat de France n’aurait pas eu lieu."

A.S : "On sait que la vie d'un boxeur n'est pas facile, partagé entre boulot, famille, entrainement, comment t'organises-tu au quotidien?"


F2H : "Je m’organise si on peut dire sans structure, je travaille tous les jours six jours sur sept une semaine sur deux. Ensuite c’est sieste et entraînement. J’ai voulu cette vie, je l’assume, je le redis c’est très difficile mais c’est la vie d’un boxeur qui n’est pas reconnu dans son pays."

A.S : "Pour toutes les personnes qui souhaiteraient te soutenir, comment peuvent-elles faire?"


F2H : "Très sincèrement je suis à la recherche de sponsors financiers afin de pouvoir me mettre en disponibilité pour me consacrer pleinement à ma préparation pour mon prochain championnat de France."

A.S : "Quelles sont les valeurs que tu prônes à travers ce sport?"


F2H : "Modestie, respect, engagement et fierté."

A.S : "As-tu un message ou des remerciements à faire?"


F2H : "Certains se plaignent alors qu’ils ont tous, moi je me plains car j’ai rien mais j’ai le plus important, une femme et des enfants sans qui je ne serais pas le même. Je remercie mes partenaires actuels qui sont : ma nouvelle structure Smart Fight Club à Genas qui est un club de boxe privé, Assali mon fournisseur de miel et produits naturels, CHair7 mon coiffeur à Saint-Fons, Edifice Sport Club Saint-Priest ma salle de musculation."


A.S : "Le mot de la fin pour toi… "


F2H : "Je n’ai pas de mots mais une promesse, pour me battre le 12 octobre, il faudra me tuer car j’ai maintenant une vraie équipe, deux frères qui sont passionnés et férus de boxe avec qui je compte finir ma carrière en beauté si je peux dire… "





A.S,


306 vues

© L'Amateur Sportif - 2018

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc