• amateursportif

Augustin Bey : Ce saut peut-être un tournant dans ma carrière

Augustin Bey est le nouveau champion de France Elite à la longueur avec un saut mesuré à 8m08, malheureusement trop venté ce saut ne sera pas validé en tant que record personnel mais pourrait être un tournant dans sa carrière. En effet le sociétaire de l'Athlétisme Metz Métropole nous a prouvé qu'il pouvait aller loin et la barre des 8m pourrait être encore fracassée prochainement… Il s'envolera en fin de semaine avec l'équipe de France pour la coupe d'Europe par équipe qui se déroulera en Pologne.



A.S : "Quelles sont tes impressions après ce titre de champion de France Elite?"


A.B : "Ça a été un soulagement de me dire que je pouvais de nouveau ressauter au niveau de mes capacités malgré cette longue blessure qui est toujours en cours de traitement mais j'en vois le bout, j'ai vraiment cette impression."


A.S : "La saison hivernale a été ponctué par un titre de vice-champion de France encourageant mais le début de saison estivale a été faussé par des blessures...comment le vit-on?"


A.B : "C'est vrai que mon début de saison estivale était très prometteur 7m79 après un stage intensif… La période de blessure a été assez compliqué à gérer sincèrement. Maintenant c'est du passé, le plus important c'est que j'en suis ressorti avec une forte évolution personnelle, c'est dans ce genre de moment qu'on évolue."

A.S : "Peut-on parler de hold-up, suite à ce scénario incroyable pour le titre?"


A.B : "Ahah je ne sais pas, je monte en puissance durant tout le concours, j'ai construit ce concours comme une séance d'entraînement, intention par intention et à la fin il ne manquait plus que le jump, ce que j'ai réussi à réaliser à partir du quatrième essais."



A.S : "Ce concours n'est-il pas la marque d'un changement pour toi?"


A.B : "Si évidemment c'est comme ça que je le vois, je suis très content de ce titre c'est une première pour moi mais je suis très vite passé à autre chose. Je ne sacralise ni le titre, ni la performance."

A.S : "Malgré que le saut soit trop venté, c'est très prometteur pour la suite, quels vont être tes objectifs de fin de saison?"


A.B : "J'ai sauté il y a quelque jours en Belgique à Ninove (7m75) l'idée n'est pas forcément de chercher la performance mais de continuer à travailler sur marque, les sensations. Il y a encore du boulot, je n'ai que quatre semaines d'entraînements dans les jambes depuis ma reprise. J'espère pouvoir sauter et envoyer un saut encore plus abouti que celui de la finale.'


A.B : "Le sport de haut-niveau va vite voire très vite , la preuve car grâce à ton titre tu es sélectionné avec l'équipe de France, quel est ton état d'esprit?"


A.B : "Je prends ça comme une nouvelle occasion de pouvoir sauter, de pouvoir me faire kiffer, une nouvelle chance, Je ne me mets pas forcément la pression, je suis juste content à l'idée de représenter une nouvelle fois la France et en plus dans une compétition par équipe."


A.S : "Passez de l'ombre à la lumière en l'espace d'un week end, quels sentiments cela te procure-t-il?"


A.B : "Je suis très fier, surtout quand j'ai vu la réaction de mes proches. J'ai même l'impression qu'ils étaient plus content que moi ahah… Ma mère était en Algérie durant la finale elle a suivi le concours avec ma petite sœur, leurs réactions m'ont fait énormément plaisir.."


A.S : "Les JO 2020 à Tokyo, les as-tu dans un coin de ta tête?"


A.B : "Pas vraiment, les modalités de sélection font que c'est assez compliqué pour se qualifier. Je pense plus aux Europe à Paris en 2020, avec l'idée de ne pas seulement y faire de la figuration."


A.S : "Le mot de la fin pour toi... Si tu as des remerciements à effectuer et ou un message à adresser?"


A.B : "Je remercie ma famille évidemment pour le soutien quotidien, ils sont là dans les bons moments comme dans les mauvais, c'est très important pour moi d'avoir une pensée pour eux. Je remercie mes coaches, Julien Choffart pour m'avoir suivi toutes ces années ainsi que Quentin Lallemant pour le travail qu'il fournit à l'entraînement. Enfin merci à mon club, au département de la Moselle et à la région Grand Est pour l'accompagnement dans ma carrière."




A.S,

0 vue

© L'Amateur Sportif - 2018

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc